Biographie

La pratique photographique et sculpturale de Michelle Bui reflète les processus d'accumulation, de présentation et de dégradation éventuelle qui marquent nos relations avec divers objets du quotidien. Sensuelles et sensorielles, ses œuvres mettent en évidence le lien entretenu entre notre compréhension de soi et les objets que nous accumulons. Dans un même souffle, elles nous amènent à nous interroger sur notre appétit insatiable pour ces objets.

 

Ses matériaux sont principalement recueillis dans les allées des épiceries, des quincailleries ou des magasins d'artisanat ; des lieux où coexistent une gamme apparemment infinie d'objets, prêts à être achetés, consommés et jetés en masse, commandés uniquement par ce que l'artiste appelle "le pragmatisme détaché du consumérisme". Bui analyse les liens de parenté formels ou matériels de ces objets, et les assemble en des compositions temporaires et fragiles qui existent parfois juste assez longtemps pour être photographiés, avant de s'effondrer, se désintégrer, ou se décomposer.

 

Michelle Bui vit et travaille à Montréal. Elle a présenté plusieurs expositions individuelles d’envergure, notamment à la Esker Foundation, Calgary (2022); Contemporay Art Gallery, Vancouver (2022); Franz Kaka, Toronto (2020); Parisian Laundry, Montréal (2019) ainsi qu’à la Galerie de l'UQAM, Montréal (2018). Bui a obtenu une maîtrise à l'Université du Québec à Montréal et aux Beaux-arts de Paris, ainsi qu'un baccalauréat de l'Université Concordia. Ses œuvres font partie de nombreuses collections, dont celles de la Ville de Montréal, d'Hydro-Québec, de la RBC Art Collection, de la Banque Scotia et de la Banque TD.

Oeuvres
Vues d'installation
Expositions